Les Prés d'Or

Aller au contenu

Menu principal

Kiné & Cancer du sein

Kinésithérapie et Cancer du sein



Une femme sur 8 est atteinte du Cancer du sein. Le Kinésithérapeute peut être un relais de choix dans l’équipe pluridisciplinaire pour accompagner ces patientes avant, pendant et après les soins médicaux.
Nous devons pouvoir écouter ces patientes, les informer, les conseiller et leur prodiguer des soins personnalisés.

Le Kinésithérapeute doit donc être au courant de ce qu’est le diagnostic, la chirurgie, la radiothérapie, la curiethérapie, l’hormonothérapie, la chirurgie réparatrice, sans oublier l’aspect psychologique, et son savoir dans ce domaine doit être très large, en passant par la relaxation (sophrologie – massage psycho-sensoriel), par les exercices respiratoires, par les thérapies multiples de l’épaule, du creux axillaire, des cicatrices, des fibroses, des cordes, par le drainage lymphatique des oedèmes du sein, du thorax, du bras, par les conseils pratiques par rapport aux différents stades du traitement médical.

Le Kinésithérapeute est déjà présent en pré-opératoire, puis bien sûr en post-opératoire immédiat (à l’hôpital). La patiente a droit à 60 séances en post-op (pathologie FA) et s’il y a des complications (gros bras – épaule rétractile), elle peut bénéficier d’une pathologie lourde : les soins kinésithérapeutiques restent indispensables durant plusieurs mois, voire des années.

Des Kinésithérapeutes spécialisés, donc formés spécifiquement, peuvent aider toutes ces femmes qui dès l’annonce du diagnostic sont perturbées, angoissées, bouleversées et les amener vers une certaine harmonie physique et psychique, et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Bénédicte DOR



Mise à jour : 21/02/2019
Retourner au contenu | Retourner au menu